Yonne : Les salariés du BTP vont pouvoir prendre leur repas au chaud

Le renforcement du protocole sanitaire national avait entrainé une dégradation des conditions de restauration des employés du bâtiments. Le guide de l’OPPBTP (Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics) préconisait, entre autres, de condamner des tables et chaises des bases-vie ou des bungalow de chantier afin de respecter la distanciation sociale.

Cette mesure avait grandement compliqué l’organisation du travail avec des pause-repas étalées parfois sur plus de 3h. De plus, les restaurants et bars étant fermés, beaucoup de ces employés étaient obligés de manger dehors. Une situation d’autant plus inacceptable en hiver, surtout par grand froid.

Le préfet de l’Yonne, Henri Prévost, signe aujourd’hui une convention de partenariat permettant l’activité de restauration à titre dérogatoire, avec la Fédération Française du Bâtiment, l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie, la Chambre de Commerce et d’Industrie et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.

Cette convention prévoit que le restaurant ne pourra accueillir que les ouvriers de l’entreprise signataire du document, dont la liste lui sera remise chaque matin, dans le respect des gestes barrière et d’une distance minimale d’un mètre entre les chaises occupées par chaque personne, sauf si une paroi fixe ou amovible assure une séparation physique.

Vivement réclamée par les syndicat, l’ouverture des restaurants aux professionnels du BTP est déjà effective dans plusieurs départements dont la Côte d’Or, la Saône-et-Loire ou encore l’Isère.

image_pdfTélécharger
%d blogueurs aiment cette page :