Un « Diner » à l’américaine prochainement à Sens

Les Sénonais vont bientôt pouvoir s’imprégner des contrées sauvages des Etats-Unis au « Route 606 » et engloutir de vrais hot-dogs conçus dans la tradition. Jean-François GIGON, propriétaire de l’auto-école sénonaise JFG a fait l’acquisition d’espaces dans la zone Eco Parc Sens.

Le patron souhaitait ramener ce concept d’un de ses voyages aux Etats-Unis. Un projet ambitieux de plus d’un million d’euros qui fera sans doute de nombreux heureux vue sa position géographique pertinente : aux abords d’entreprises, d’habitations et du lycée.

Jean-François GIGON propose deux espaces de restauration distincts qu’il gèrera aux côtés de douze employés. Les plats pourront être servis en intérieur ou en extérieur car le restaurant dispose d’une terrasse de 160 m².

La partie fast-food de 180 m² « a vraiment été pensé à l’image des Diners américains style Happy Days«  confie Jean-François GIGON. Il sera éclairé par des néons et habillé de sièges et de tables aux couleurs flashy.

Les clients pourront y déguster un vrai et énorme burger à l’américaine accompagné de frites fraiches. Ils auront aussi la possibilité d’utiliser le wifi et de recharger leur portable puisque des prises USB ont été intégrées au mur.

Fast-food / cuisine en arrière-plan
Restaurant

En revanche, la décoration du bar-restaurant a plutôt été pensée dans un style industriel, « ambiance vieille usine, vieux garage » que le patron affectionne particulièrement. Cet espace possède une capacité d’accueil de 50 clients environ. Les plats seront typiquement américains, des steaks hachés qui pèsent entre 180 et 280 grammes.

Le futur restaurateur met d’ailleurs un point d’honneur à n’utiliser que des produits frais issus de la culture et d’élevages locaux. La qualité avant tout. Le pain sera fourni par un boulanger de Sens. T-bones, ribs cuits à basse température, légumes, purée, quenelles de frites, dont il gardera la recette secrète, cornflakes et desserts fait maison seront à l’honneur dans son établissement.

L’auto-école, actuellement installée Boulevard Aristide Briand, fait partie intégrante du projet. Ses douze salariés rejoindront bientôt cet espace, dans un local accolé au restaurant.

Le « Route 606 » ouvrira sans doute ses portes fin novembre 2020, avec un peu de retard du coup, en raison du confinement.

%d blogueurs aiment cette page :