SRAS CoV-2 : Le CH de Sens est candidat pour devenir centre de vaccination

La course effrénée au vaccin des laboratoires s’achève par des campagnes de vaccination massive partout dans le monde. Si certains pays sont déjà en tête de peloton, la France avance plus prudemment mais sûrement avec un premier objectif de vaccination des soignants de plus de 50 ans et de l’ensemble des personnes de plus de 75 ans.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait appelé à la création de centres dédiés pour coordonner la répartition des doses localement. Des espaces ouvrent peu à peu leurs portes : en région parisienne, neuf centres sont opérationnels, d’autres devraient l’être prochainement y compris dans l’Yonne.

Marie-Louise Fort, maire de Sens et présidente de la Communauté d’Agglomération du Grand Sénonais, a immédiatement saisi le Préfet de l’Yonne afin que l’Hôpital de Sens, déjà investi de missions de santé publique, devienne un « centre de vaccination » pour le Nord de l’Yonne. La Ville entend par ailleurs lui prêter son concours matériel, humain et logistique pour la bonne organisation de ces sessions de vaccination.

image_pdfTélécharger
%d blogueurs aiment cette page :