« Ras-le-bol du virtuel », pour Marie-Louise Fort, nos aînés méritent mieux

« Ras-le-bol du virtuel » s’est exclamée la maire de Sens Marie-Louise Fort à l’occasion d’une visite des stocks de colis de Noël, prêts à être livrés par moult bénévoles et élus. Un travail titanesque, par ailleurs, en termes de préparation et de livraison incessamment sous peu, pour lequel elle a chaleureusement remercié ses collaborateurs.

La maire de Sens Marie-Louise Fort est excédée par un quotidien virtualisé à bien des niveaux, notamment lorsqu’il s’agit de venir en aide à nos aînés. Les actions assurées par les agents municipaux telles que la relaxation par téléphone apportent du réconfort aux personnes âgées. Mais « le virtuel ne vaut pas ce qu’on fait là » précise la mairesse.

« Notre gros souci, c’est que cette période de deuxième confinement est très mal supportée par les personnes âgées. Elle sont isolées. Il y a beaucoup de peur. Elles regardent la télévision et tout ce qu’on leur dit est plutôt négatif, plutôt de nature à inquiéter ».

Marie-Louise Fort, maire de Sens

Touchée par la détresse des personnes âgées, l’élue insiste sur l’impact psychologique désastreux des mesures sanitaires et de la communication des pouvoirs publics sur la population âgée de plus de 80 ans. Beaucoup n’osent plus sortir, sous le marché couvert par exemple. Certains, dont une dame de 90 ans, « se sont mis à pleurer » à l’annonce de la fermeture du Club du Tambour d’argent.

« Ce confinement nous fait voir à quel point ces clubs sont importants »

Edwige Tassignon, responsable animation troisième âge à la Ville de Sens

Si elle le pouvait, l’élue rouvrirait les lieux d’accueil de personnes âgées. Mais il s’agit de ne pas commettre d’imprudence pour ne pas créer de nouveaux foyers de contamination. De fait, le moins que puisse faire la municipalité pour pallier le manque d’échanges humains, c’est de livrer en mains propres (ou presque) les traditionnels colis de fin d’année.

Jusqu’au 24 décembre, 845 paniers gourmands seront distribués à tous les Séniors, et exceptionnellement à tous les retraités qui en ont fait la demande, le repas de Noël ayant été annulé. A noter que ces Pères-Noëls seront reconnaissables grâce à un badge et que les personnes seront prévenues à l’avance par téléphone. Les livraisons seront faites sur le palier ou à l’extérieur.

La ville de Sens mène de nombreuses actions au profit des Séniors depuis le début de l’année comme l’opération « Faites des pompons » pour créer du lien avec les personnes âgées ou prochainement la distribution de carte de vœux fabriquées artisanalement par l’ESAT de Sens et le GEM dans le cadre de l’opération « Papot’âge ».

En mars, le dispositif « Bienveillance citoyenne » destiné à venir en aide aux personnes isolées fortement fragilisées par la situation de confinement, avait fait l’objet de 700 appels dès le premier confinement.

Il y a eu beaucoup moins d’appels pendant le second confinement puisque la municipalité avait établi un premier contact qui tendait à les rassurer et les accompagner face aux mesures sanitaires. Les services de la ville envoient progressivement environ 4.000 courriers aux inscrits sur les listes électorales de plus de 80 ans afin qu’ils se fassent connaitre auprès du CCAS.

image_pdfTélécharger
%d blogueurs aiment cette page :