Une réquisition de masques par l’Etat très mal perçue

Aéroport de Mulhouse-Bâle ©Préfecture du Haut-Rhin

Aéroport de Mulhouse-Bâle ©Préfecture du Haut-Rhin

Tandis que l’Etat n’a cessé de prouver son incompétence en matière de gestion de crise sanitaire, les régions se sont adaptées notamment par des actes solidaires envers les personnels soignants. L’Etat l’aurait-il eu mauvaise au point de jouer les cow-boys et de transformer des efforts départementaux et régionaux en duels dignes de l’époque du Far West ?

Fin mars, la Bourgogne-Franche-Comté a effectué deux commandes de 4 millions de masques de protection. La Région avait mobilisé près de 3 millions d’euros de crédits régionaux au total en soutien aux personnels soignants et à ceux qui contribuent aux activités essentielles de la vie quotidienne et économique.

Aéroport de Mulhouse-Bâle ©Préfecture du Haut-Rhin

Cependant, aucune de ces cargaisons en provenance de Shanghai n’est arrivée à destination. La première commande a été d’emblée retenue par l’Etat le 2 avril 2020. Et à peine la seconde commande avait-elle foulé le tarmac de l’aéroport de Bâle-Mulhouse le 5 avril qu’elle fut de nouveau confisquée en totalité par l’armée, la police nationale et les douanes.

Ces réquisitions avaient créé certaines tensions entre les deux régions qui avaient, malgré tout, réaffirmé leur entente le 4 avril avec le rappel de l’adoption d’une stratégie commune de commande de masques de protection destinés aux structures médico-sociales.

Sans compter que Jean Rottner, président de la région Grand Est, aurait promis à Marie-Guite Dufay qu’elle aurait la priorité, selon les propos de la présidente recueillis par l’AFP.

Aéroport de Mulhouse-Bâle ©Préfecture du Haut-Rhin

La présidente de Région Marie-Guite Dufay dit comprendre la priorisation vis à vis de la Région Grand Est. Mais elle regrette que ces masques aient été confisqués sans concertation ni même information préalable. Elle déplore même une mauvaise organisation de l’Etat en termes de protection de la population et de régulation entre les régions et s’interroge sur ses motivations.

La Région Bourgogne-Franche-Comté attend de nouvelles commandes et Marie-Guite Dufay espère que celles-ci ne subiront pas le même sort.

A noter que l’Etat a récidivé le 5 avril 2020 en jetant son dévolu sur la commande de 6 millions de masques du département des Bouches-du-Rhône, toujours au profit de la Région Grand Est.

image_pdfTélécharger

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :