L’actu en bref de ces dernières semaines

Une seconde chance pour les jeunes de Sens

Décrochage scolaire, isolement, perte de motivation… beaucoup d’adolescents et jeunes adultes ont été frappés de plein fouet par la crise sanitaire. En novembre 2020, le service Jeunesse de la ville de Sens a lancé le projet « Potentiel jeunes », des ateliers autour du développement personnel. L’initiative a été renouvelée en 2021. Une seconde session d’accompagnement à destination des 16-20 ans a démarré ce mardi 8 juin.

Les participants de cette première entrevue, dont une majorité était issue du quartier des Champs-Plaisants, se sont exprimés très timidement au début. Mais ces jeunes, qui ont eu le courage de se porter volontaires pour suivre ce programme, ont affiché une grande lucidité quant à leurs problèmes et une réelle volonté de se reprendre en main.

Décrue de l’épidémie et relance de la culture et du sport à Sens

La ville de Sens a présenté son calendrier à la mi-mai. Un programme de vie culturelle et sportive plutôt positifs qui a débuté le 19 mai par la réouverture du centre nautique Toinot (uniquement sur le bassin extérieur avec réservation selon jours et créneaux prédéfinis). Les réjouissances se sont poursuivies avec le festival Culturissimo dédié aux lycéens et organisé par E. Leclerc.

Les lieux de spectacle rouvrent aujourd’hui. L’agenda de la ville recommence à s’étoffer tout doucement. Avec le concert de Tony Marlow organisé le 11 juin à La Scène par l’association Reed & Blues 606, ce retour progressif à la normale se précise. Le Trail du Grand Sénonais reprend du service avec une 3ème édition qui, initialement prévue les 12 et 13 juin 2020, se déroulera finalement les 11 et 12 juin 2021. Antigone se jouera au théâtre municipal le 12 juin à 20h30 sous la direction de Romain Sardou.

En dépit d’une obligation de prudence, en fonction de l’évolution des décisions gouvernementales, les élus restent positifs, précisant que toutes les jauges seront levées le 30 juin.

Stop au projet Panhard

Le projet d’implantation d’un parc logistique à Sens avait mobilisé près de 300 personnes le 17 avril au rond-point des Droits de l’Homme. Le collectif Stop Panhard qui réunit citoyens, syndicats et associations (ADENY, Le Ruban Vert, Sens-Ecologie et Solidarité) poursuit sa lutte notamment par une allocation en direct sur Facebook le 20 mai devant la mairie de Sens afin de sensibiliser la population aux graves conséquences, notamment écologiques, de cette construction de 40 hectares.

Ses membres ont également rencontré le commissaire enquêteur dans la foulée afin de lui remettre des pétitions appelant à l’abandon de ce projet et réunissant près de 4.000 signatures.

Une enquête publique portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d’Urbanisme (P.L.U.) de la Ville de SENS, une demande de permis de construire, et une demande d’autorisation environnementale, en vue de la construction et l’exploitation d’un entrepôt logistique par la SAS PANHARD DÉVELOPPEMENT sur le territoire de la Ville de Sens, Zone des Vauguillettes, avait été ouverte le 20 avril 2021 et s’est terminée le 20 mai.

Le collectif remettra les signatures à la mairie de Sens et à l’agglomération du Grand Sénonais le 21 juin.

Elections départementales

Les candidats aux élections départementales qui se dérouleront les 20 et 27 juin 2021 exposent tour à tour leur programme.

Dans le Gâtinais, Christine AITA, maire de Courtoin, Loïc BARRET, maire de La Belliole, Annie AMBERMONT, 1re Adjointe au maire de Vallery et Étienne SÉGUELAS, maire de Lixy, ont dénoncé un déficit de communication avec les élus locaux et ambitionnent de rectifier le tir. Ils ont également affiché leur soutien aux politiques de sécurité en place, aux agriculteurs, aux associations, à la culture avec le souhait particulier de développer le commerce local.

Dans le nord de l’Yonne on aspire aussi à un renforcement du lien avec le local. Endiguement de la pénurie de médecins, croissance du territoire, tel sont les thèmes abordés par Michèle Crouzet, députée de la 3ème circonscription de l’Yonne, Steve Campagne (son ex-assistant parlementaire) et leurs suppléants Eve Janot, conseillère municipale à la mairie Serbonnes et médecin retraitée, et André Pitou, maire de Sergines.

image_pdfTélécharger
%d blogueurs aiment cette page :