« Et si on vendait la Joconde ? »

C’est la solution proposée par l’entrepreneur et auteur du site web Usbek & Rica, Stéphane Distinguin, afin de faire face aux conséquences économiques de la crise sanitaire que traverse le pays. « Une idée saugrenue » comme il le reconnait lui-même, mais tout à fait sérieuse.

L’entrepreneur estime qu’il reste bien assez d’œuvres à admirer dans les musées pour se permettre d’en vendre une au style totalement dépassé et de grande valeur, qui plus est. Il s’agit de « vendre les bijoux de famille », en somme qu’il estime à 50 milliards d’euros, au moins. Largement de quoi renflouer les caisses de l’Etat.

La Joconde est en effet la propriété de la France depuis son acquisition par François Ier au 16ème siècle. La star du Musée du Louvre est admirée chaque jour par 20.000 personnes environ soit plus de 7 millions d’admirateurs par an.

image_pdfTélécharger

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :