Epidémie de Covid-19 : Renforcement des mesures restrictives dans l’Yonne

Crédit photo ©Pixabay-Candid_Shots

La Préfecture de l’Yonne a passé le département en zone alerte circulation du virus SRAS CoV-2 le 3 octobre 2020. Une décision qui dérange beaucoup d’Icaunais.

La Préfecture de l’Yonne a informé la population qu’après avoir consulté les autorités sanitaires et vu que « les indicateurs témoignent d’une dégradation de la situation dans le département », des mesures restrictives ont été décidées ce 3 octobre afin de limiter la propagation du virus.

De nouvelles mesures restrictives dans le quotidien des Icaunais

Le port du masque devient obligatoire dès lundi 5 octobre dans certaines rues, dont la liste a été définie par la Préfecture, ainsi que sur tous les marchés publics, les vide-greniers, aux abords immédiats des établissements scolaires du second degré, des établissements d’enseignement supérieur et des centres de formation et d’apprentissage, dans les gares routières d’Auxerre et Sens.

Les événements festifs ou familiaux de plus de trente personnes dans les établissements recevant du public de type L (salle polyvalente) et de type CTS (chapiteau tentes et structures) sont interdits. Et les établissements avec activité de débit de boissons doivent fermer à 1h00 en semaine et à 2h00 le week-end.

Des habitants se disent satisfaits de ces mesures de protection alors que d’autres se montrent totalement indignés, en proie à l’incompréhension.

La situation est-elle réellement plus critique aujourd’hui ?

Lorsque la Préfecture évoque des indicateurs, elle parle sans doute du nombre d’Icaunais touchés par le virus. Certes, le nombre de cas positifs est beaucoup plus important, soit 1236 contre 62 à la levée du confinement le 11 mai. Aujourd’hui, le nombre de personnes positives représente 2,4% du nombre total de personnes dépistées et 0,4% de la population totale du département de l’Yonne.

Ces données peuvent conduire à penser que la circulation du virus s’est accrue depuis le mois d’août, avec pour conséquence un risque de contamination et une hausse du taux de mortalité, si l’on en croit la littérature scientifique. Mais quid du nombre de cas positifs contagieux avant ce dépistage massif ? Il faut retenir que le nombre de tests a quasiment été multiplié par 100 depuis cette période, passant de 603 à 50.723 tests.

Le fait est que les chiffres concernant le département de l’Yonne n’ont quasiment pas évolué depuis le 1er août. Hormis quelques légères variations du nombre de personnes hospitalisées. Les hôpitaux n’ont accueilli presque aucun nouveau cas et le nombre de patients en réanimation oscille entre 0 et 4. Le nombre de guérisons est, quant à lui, porté à 443 (contre 187 patients guéris au 11 mai).

Il n’y a pas non plus réellement de changement depuis le 1er juin d’ailleurs avec une baisse significative du nombre d’hospitalisations, un taux de mortalité relativement stable et un fort taux de guérison.

Evolution de l’épidémie depuis le 1er août 2020
Evolution de l’épidémie depuis le 1er juin 2020

L’état de droit est-il de nouveau menacé ?

Quelques 24 heures plus tôt, dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 2 octobre, l’Assemblée Nationale a voté un projet de loi prolongeant l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1er avril 2021. Ce texte permettra au gouvernement et aux préfets de continuer à imposer des mesures restrictives des libertés.

« Nous devons faire preuve de courage, de responsabilité, et restreindre certaines des libertés auxquelles nous sommes profondément attachés » avait justifié Olivier Véran, ministre de la Santé, face aux députés de la commission des Lois du 21 septembre 2020.

Le prolongement de ce régime post-état d’urgence sanitaire, une décision pourtant importante, a donc été adopté en 1ère lecture avec 26 voix contre 17. Seulement 46 députés sur 577 au total étaient présents lors du scrutin. A présent, le texte doit être approuvé par le Sénat.

Cette prorogation a fortement été contestée par l’opposition qui la jugent liberticide, surtout pour ce qui est de la nécessité de continuer à diffuser des données personnelles. Danièle Obono (FI) estime que système de suivi des malades du Covid-19 et de traçage des contacts sont contraires au principe du secret médical. D’autant que rien ne permet de prouver leur efficacité. L’application Stop-Covid serait un échec total.



Sens

  • rue de la République
  • rue Drapès
  • rue du Général Allix
  • place Champbertrand
  • impasse de l’Epinglier
  • impasse d’Abraham
  • place Victor Hugo
  • Grande Rue
  • rue Etienne Mimard
  • rue du Plat d’Etain
  • rue Voltaire
  • rue Gambetta
  • rue de Laurencin
  • rue Charles Leclerc
  • rue du Palais de justice
  • rue de l’Epée
  • rue de la Grande Juiverie
  • rue de la Petite Juiverie
  • rue de la Grosse Tour
  • rue Emile Peynot
  • rue Paul Bert
  • rue Pasteur
  • rue de Brennus
  • rue Abélard
  • rue du Tambour d’argent
  • rue des Cordeliers
  • rue du Lion d’Or
  • rue des Trois-Croissants
  • rue Sinson
  • rue Philippe Hodoard
  • rue Champfeuillard
  • rue Amiral Rossel
  • rue Montpezat
  • rue de la Bertauche
  • rue du Château Gaillard
  • rue des Vieilles Etuves
  • rue Beaurepaire
  • rue de l’Ecrivain
  • rue André Gâteau
  • cour Voisines
  • cour Richebois
  • rue Jean Cousin
  • rue Jossey
  • place du marché aux porcs
  • rue Nonat Fillemin
  • rue Rigault
  • rue Edouard Charton
  • rue Thénard
  • rue des Déportés de la Résistance
  • rue du Général Duchesne

Quartier des Chaillots

  • rue Henry Dunant
  • rue Fenel

Quartier des Champs-Plaisants

  • place des Champs-Plaisants
  • promenade des Champs-Plaisants (mairie annexe, centre social, crèche)
  • avenue du 8 mai 45

Quartier de la Gare

  • pont d’Yonne
  • avenue Lucien Cornet
  • avenue Vauban
  • place François Mitterrand
  • rue Emile Zola

Autres

  • rue d’Alsace-Lorraine
  • rue du Général de Gaulle
  • rue du Général Leclerc (du n° 1 au n° 8)

Auxerre

Liste des rues d’Auxerre :
IMP DES FOURBISSEURS D’EPEE
PL CHARLES LEPERE
PL CHARLES SURUGUE
PL DE L’HOTEL DE VILLE
PL DES CORDELIERS
PL DU MARÉCHAL LECLERC
R D’ORBANDELLER DAMPIERRE
R DE L’HORLOGER DE LA CHARBONNERIE
R DE LA DRAPERIER DE LA TOUR GAILLARDE
R DE PARISR DU PONTR DU TEMPLER FAILLOT
R GALLANTER GEORGES CLEMENCEAU
R JEHAN REGNIER
R LACURNE SAINTE-PALLAYER MARIE NOËL
R PAUL BERT

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :