Des gestes secrets pour les victimes de violences conjugales

©Alexas_Fotos/Pixabay

Comment lutter contre les violences conjugales ? Comment alerter son entourage que l’on est en danger ? Partout dans le monde ont été créés des gestes secrets afin de permettre aux femmes de signaler qu’elles ont besoin d’aide.

En France, le point noir dessiné au creux de la main permet aux femmes de signaler leur détresse. Appelé également Black Dot, cette marque a été lancé en 2015 en Grande-Bretagne par une anglaise, ex-victime de violences conjugales.

Le bouton d’alerte Monshérif, relié au téléphone en Bluetooth, peut être clipsé au soutien-gorge. Ce dispositif avait été testé pendant un an dans l’Yonne sous le regard attentif de l’ADAVIRS.

L’application gratuite AppElles permet d’appeler discrètement la police grâce à un bouton d’alerte.

Au Canada, un simple geste de la main qu’une femme peut faire pendant un appel vidéo et nommé Appel à l’aide a été lancé par la Fondation canadienne des femmes en réponse aux mesures de confinement imposées pendant l’épidémie de SRAS Cov-2.

Source : Positif

En Inde, l’initiative est similaire à celle de la France avec un point rouge au milieu de la main appelé Red Dot.

En Espagne et en Belgique, les pharmaciens ont mis en place le code secret. Les femmes peuvent demander un Masque 19. Un système que la France adopte de plus en plus.

Numéros d’appels d’urgence
17 :
Police nationale
03.86.51.66.14 : ADAVIRS (Yonne)
3919 : service spécialisé dans les violences faites aux femmes
116 006 : Association du réseau France Victimes

image_pdfTélécharger
%d blogueurs aiment cette page :