Alerte pollen dans l’Yonne

Chaque année, le pollen revient titiller les plus sensibles. En France, 20% des enfants à partir de 9 ans et 30% des adultes sont concernés par des allergies dues au pollen selon le ministère de la Santé. Le nombre de pathologies allergiques respiratoires comme les rhinites saisonnières et l’asthme semble même avoir augmenté ces dernières an-nées dans les pays industrialisés.

L’Yonne a, de nouveau, été placée en alerte rouge de risques d’allergie au pollen de graminées par le RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique). Le département avait déjà atteint un seuil d’alerte maximal au mois de mai.

Les pollens de graminées (Chiendent, avoine, seigle ou encore Pâturin) peuvent provoquer des conjonctivites, de l’asthme, le nez qui coule, des éternuements, etc. chez les personnes allergiques à ces pollens. Les fortes pluies et le temps plus frais avaient permis d’atténuer le phénomène. Mais un retour à la normale des températures revoit ce risque d’allergies à la hausse. Quoi de mieux qu’une journée très ensoleillée, sans précipitation, avec des températures élevées et un vent modéré pour favoriser leur libération et leur dispersion ?

Le RNSA préconise notamment de se rincer les cheveux le soir, d’aérer au moins 10 minutes par jour, de préférence avant le lever et après le coucher du soleil et d’éviter les activités extérieures.

image_pdfTélécharger

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :