Accueil > Une mobilisation contre le Pass Sanitaire de plus en plus forte

Société

Une mobilisation contre le Pass Sanitaire de plus en plus forte

Publié le 9 août 2021

Défense des libertés, du droit du travail, de l’accès aux soins et du secret médical, les opposants au Pass Sanitaire ne lâchent rien. Près de 240.000 personnes, vaccinées et non vaccinées, se sont de nouveau mobilisées ce samedi 7 août 2021 partout en France, dont environ 275 dans les rues de Sens (contre 150 à 200 la semaine dernière). Le cortège a débuté sa marche à 14h boulevard des Garibaldi puis a effectué quelques haltes devant la mairie, le commissariat et l’hôpital, en soutien au personnel soignant.

L’instauration du Pass sanitaire fait l’objet d’un mouvement contestataire partout en France. Une forte mobilisation pour une période estivale qui pourrait s’intensifier dès la rentrée.

Beaucoup de Français sont inquiets quant à leur avenir et celui de leurs enfants. Un manifestant, père de famille, n’est pas certain que son fils puisse intégrer la fac à la rentrée.

Un bon nombre cède et se fait vacciner par prudence, pour ne pas perdre leurs amis, leur emploi ou encore pour profiter des lieux de culture et de loisirs. D’autres campent sur leur position pour diverses raisons, revendiquant souvent leur droit au doute face à des vaccins dont les essais cliniques en phase 3 ne s’achèveront que le 27 octobre 2022 pour Moderna, et au 2 mai 2023 pour Pfizer selon le journal Le Monde.

La fracture sociale est-elle définitivement actée ?

Le fait est que les Français se déchirent, notamment sur les réseaux sociaux. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne s’agit pas d’un combat entre non vaccinés et vaccinés. Beaucoup de ces derniers sont contre le Pass sanitaire.

« Moi-même, j’ai fait le choix de la vaccination. Mais je pense que ce Pass sanitaire est une atteinte à la liberté. On est en train de créer des citoyens de seconde zone. Et c’est inadmissible. Chacun doit avoir le droit de la liberté de son corps et de sa santé »


Lire aussi :"Non au Pass Sanitaire !" ont scandé de nombreux citoyens dans les rues de Sens, publié le 1er août 2021

Les deux clans qui se profilent sont évidemment les « anti Pass » dont certains n’hésitent pas à traiter les contestataires « d’irresponsables », de « complotistes » ou carrément de « fachos », et les « pro Pass » sont, quant à eux, taxés de « collabos ».

« C’est un apartheid flagrant. On discrimine une partie de la population et on empêche les gens d’avoir le choix médical, un choix personnel, et non pas altruiste comme on veut bien nous le faire entendre ».

La situation pourrait s’aggraver et creuser les inégalités sociales et économiques. Le Pass sanitaire risque de créer deux France distinctes où seuls les vaccinés auraient des droits.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dernières news

Le cinéma allemand fait son grand retour à Sens

L’Association Franco-Allemande de Sens (AFA) a... [Lire la suite]