Accueil > Un prix d’excellence pour l’association des Amis du patrimoine de la Vallée de la Vanne

Culture/histoire

Un prix d’excellence pour l’association des Amis du patrimoine de la Vallée de la Vanne

Martine Monfleur, Michel Monfleur, Guy Talvat, Patrice Tripé, Jean-Michel Besancenot et Didier Perrugot

Publié le 16 novembre 2021

L’Académie des Sciences Morales et Politiques a décerné le Prix Henri Texier II à l’association APVV (Amis du patrimoine de la Vallée de la Vanne) basée à Villeneuve l’Archevêque. La cérémonie s’est tenue à l’Académie Française ce lundi 15 novembre 2021 à 15h.

Cette année, l’illustre Prix Henri Texier II de l’Académie des Sciences Morales et Politiques revient à l’association APVV (Amis du patrimoine de la Vallée de la Vanne) pour ses travaux sur l’histoire, l’archéologie et l’ethnologie de la Vallée de la Vanne, et plus précisément pour un ouvrage de près de 300 pages paru en novembre 2020.

Les membres de l’association ont donc quitté leur chère vallée hier après-midi direction la Capitale afin de recevoir ce prix des plus honorifiques. Une récompense, remise sous forme de médaille en séance solennelle sous la coupole de l’Académie Française, qui va droit au cœur de son président Guy Talvat, très impressionné par la cérémonie.

Ce dernier ne manque pas de saluer haut et fort le travail d’une trentaine de collaborateurs bénévoles ainsi que le parrainage de la Société archéologique de Sens et la Société académique de Troyes.

Origine du nom, étude sur le peuplement et l’habitat du bassin hydrolophique ou encore la Vallée de la Vanne à l’époque médiévale, ce 1er tome apporte un éclairage complet sur nombreux aspects historiques, géographiques et démographiques du territoire situé à cheval entre les départements de l’Yonne et de l’Aube, de Fontvannes à Sens.

Jean-Michel Besancenot, membre de l’Académie de l’agriculture de France, « nous a fait un chouette papier sur la Vallée de la Vanne » précise Guy Talvat, qui souligne également la présence d’un hommage à Jean-Luc Dauphin, figure emblématique du Villeneuvien décédé en juillet 2020. L’édito a été rédigé par Marie-Louise Fort pour le département de l’Yonne et François Baroin pour l’Aube.

Au-delà de la reconnaissance d’un travail collectif de longue haleine et d’une passion sans faille pour la vie de cette région depuis 1996, cette récompense permet à l’association de gagner en notoriété. Un phénomène qui se traduit notamment par une augmentation des ventes de leur bulletin, au nombre de 400 environ en 2021, contre 300 l’année passée.

Un second tome est en cours de préparation.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.