Accueil > Peut-on interdire à Facebook d’utiliser nos données grâce à une simple publication ?

Société

Peut-on interdire à Facebook d’utiliser nos données grâce à une simple publication ?

Publié le 24 janvier 2021

Depuis plusieurs années, des messages sont copié/collés par les utilisateurs du réseau social Facebook afin de lui interdire d’utiliser leurs contenus, rappelant leur caractère privé et confidentiel. Le dernier en date "donne une notification à Facebook qu’il est strictement interdit de révéler, de copier, distribuer ou entreprendre d’autres actions contre moi en fonction de ce profil et / ou de son contenu"

Mais ce type de publication permet-il réellement de se protéger contre cette pratique ? En fait, non, il s’agit de simples rumeurs qui deviennent virales et donnent lieu à une désinformation massive, même involontaire de la part de ceux qui la relaient. Et ces messages n’ont aucune valeur juridique.

Les contenus originaux partagés sur les réseaux sociaux telles que les photographies sont toujours protégés par des droits de propriété intellectuelle. Cependant, comme spécifié par le géant américain, dès lors où un internaute créé un compte et clique sur le bouton "Inscription", il accepte automatiquement les Conditions générales, la Politique d’utilisation des données ainsi que la Politique d’utilisation des cookies, visibles à condition de cliquer sur les liens.

Ainsi, selon les Conditions de service, mises à jour en date du 20 décembre 2020, ce simple clic l’autorise, par exemple, "à utiliser votre nom et votre photo de profil et les informations relatives aux actions que vous avez effectuées sur Facebook suite à, ou en rapport avec des publicités, des offres et d’autres contenus sponsorisés que nous affichons à travers nos Produits, sans vous verser aucune compensation".

S’impose alors une sorte de mode de propriété partagée entre l’utilisateur et Facebook ainsi que ses partenaires. Facebook se réserve même le droit de céder des sous-licences permettant d’utiliser tout ce que vous publiez.

En définitive, le seul moyen de se prémunir contre toute utilisation de ses données personnelles et contenus est de ne pas s’inscrire sur Facebook, ni sur aucun autre réseau social.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dernières news

Le cinéma allemand fait son grand retour à Sens

L’Association Franco-Allemande de Sens (AFA) a... [Lire la suite]