Paron : Le quartier de la Fraternité va-t-il enfin renaitre de ses cendres ?

Publié le 27 janvier 2022

La Police municipale s’est installée en lieu et place de la regrettée pharmacie, place de la fraternité à Paron. De nouvelles caméras ont également été installées en remplacement de celles qui avaient été détériorées lors émeutes de 2020 : une à 360 degrés et deux qui permettent la lecture des plaques. Le tout est érigé sur un poteau anti-vandalisme scellé par 2,5 tonnes de béton.

En septembre 2020, la commune avait fait l’acquisition de ce local de 120 mètres carrés qui accueillait autrefois une pharmacie. Le poste de police a ouvert ses portes samedi dernier après quasiment un an de travaux, un peu plus tard que prévu par ailleurs, en raison des difficultés d’approvisionnement en matières premières.

Accueil du poste de police de Paron

Le Brigadier-Chef Principal, 30 ans de carrière, et 5 autres agents sont heureux de disposer d’un poste digne de ce nom depuis samedi dernier. L’armurerie, qui bénéficie d’une technologie dernier cri, ferait même particulièrement envie au commandant du Commissariat de police de Sens.

« On ramène du service public dans le quartier »

Cette opération, d’un coût total de 300.000 euros et financée par l’Etat à hauteur de 93.000 euros, s’inscrit dans un projet plus vaste de reconquête du quartier, fer de lance de Jean-Luc Givord en 2020. Plus qu’un programme de campagne électorale, d’ailleurs, cette entreprise d’envergure initiée par l’ancien maire Bernard Chatoux est le symbole d’une passation de pouvoir menée en bonne intelligence.

Cette continuité ne peut que profiter à la population qui a besoin d’être rassurée, particulièrement dans ce quartier, et de rompre un isolement social croissant. Ce poste vient en effet se greffer aux commerces (boulangerie, tabac), aux professionnels de santé ainsi qu’au local de France Services qui offre aux habitants un accompagnement au sein des méandres de l’administration française. L’objectif est donc de renforcer la sécurité mais également de créer une vraie place, un lieu de vie citoyenne agréable.

Inauguration du poste de police samedi 22 janvier 2022 - Photo©Mairie de Paron
Bernard Chatoux a confié la mairie à Jean-Luc Givord en 2020 après 19 ans de mandat - Photo©Mairie de Paron

« C’est assez tranquille depuis quelques temps »

L’attention toute particulière que porte la mairie de Paron à ce quartier semble donc porter ses fruits. Le maire de la commune évoque avec regret les frasques passées des délinquants du territoire qui semblent tout de même se faire rares depuis un bon moment.

Le défi est difficile à relever, surtout pour les petites communes, en raison du désengagement de l’Etat ces dernières années. Mais Jean-Luc Givord et son équipe paraissent déterminés à remporter cette bataille contre l’insécurité. « Aujourd’hui ce dispositif est mis en place mais on n’arrêtera pas la délinquance. Elle existera toujours. Par contre, on essaie de la faire glisser. Malheureusement c’est la réalité. Ceux qui consacrent des moyens essaient de faire en sorte qu’il n’y ait pas de délinquance chez eux » admet-il.

Une lutte qu’ils ne mènent pas totalement seuls grâce à un travail collaboratif avec la Police municipale de Saint-Clément, sous forme de GPO (Groupes de partenariat opérationnel). Leurs nombreux échanges leur permettent d’acquérir moult informations, notamment en vue de prévenir les risques.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.