Education

Masques FFP2 : Les enseignants icaunais n’ont plus qu’à se munir d’un marteau piqueur

Publié le 1er février 2022

Après une communication outrageante des protocoles, par voie de presse, et des protocoles qui rendent littéralement dingues, le gouvernement semble se montrer de plus en plus taquin avec le corps enseignant.

Les professeurs des écoles du 1er degré du département de l’Yonne ont enfin reçu leur masque de protection FFP2, à raison de dix chacun. A ceci près que seuls les enseignants de maternelle ont finalement ce privilège, contrairement à l’annonce de l’Inspection académique de Dijon, et que les masques sont normalement destinés à des professionnels du bâtiment.

Les enfants étaient déjà mis en difficulté d’apprentissage, privés d’expression faciale, comme le démontre l’étude franco-suisse, publiée le 12 mai 2021 dans la revue papier de L’année psychologique/Topics in Cognitive Psychology, les écoliers.

A défaut d’image, il leur restait tout de même le son et le regard de leur enseignant. Pourvu que ce dernier ne traduise pas de la souffrance morale, au final, tant ces masques de chantier sont rigides et inconfortables. Leur tendance à bloquer la mâchoire et à pincer le nez s’ajoute allègrement à moult contraintes abracadabrantes.

Les professeurs vont possiblement se rabattre sur leurs anciens masques en tissu qu’ils nomment les « masques-slips ». Mais cette note d’humour ne suffira sans doute pas à détendre l’atmosphère sur du long terme tant la situation est ahurissante.

Si Jérôme Thiriet, représentant du syndicat enseignant SNUDI-FO, s’en amuse quelque peu en surface. C’est un sentiment de colère face à un mépris évident qui s’anime vivement en son for intérieur. Une animosité partagée par bon nombre de ses collègues au bout du rouleau. « C’est à l’image de leur gestion depuis le début. C’est une catastrophe ».

Newsletter

Dernières news

Un nouveau livre illustré sur l’histoire de Sens vient de paraitre

« Je suis toujours très heureux d’accueillir la... [Lire la suite]

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.