Accueil > Les écoles du Sénonais se sont refait une beauté cet été

Education

Les écoles du Sénonais se sont refait une beauté cet été

Travaux de l’école Maternelle Marie Noël

Publié le 6 septembre 2021

Chaque année, la municipalité profite de l’été pour assurer l’entretien de ses établissements scolaires. Le coût du programme de rénovation estival dans et aux abords des écoles de Sens s’élève à 309.802,97 euros. Parmi les nombreux travaux réalisés, on compte la réfection du plus gros des quatre sites de restauration scolaire sénonais, Maxime Courtis.

Après un sérieux ralentissement en 2020, en raison de la crise sanitaire, les interventions de la ville commencent à retrouver un rythme normal.

Une ombre s’inscrit néanmoins au tableau. La réfection des sanitaires de l’école élémentaire Paul Bert et de l’école Maternelle Cours Tarbé n’a pas pu être réalisée. En cause, soit l’absence de candidats aux appels d’offre, soit des prix qui ont triplé selon Paul-Antoine de Carville, 1er adjoint au Maire Chargé de l’urbanisme, des grands projets structurants, de la gestion patrimoniale.

Il est vrai que la reprise des activités de la Chine et des Etats-Unis a fait exploser la demande et généré une pénurie mondiale des matières premières et, par là même, une inflation inédite depuis 1945.

La grande majorité des travaux a pu être effectuée

Le service Espaces Verts a réalisé le nettoyage et la révision des jeux pour l’ensemble des écoles. La plupart des établissements a pu bénéficier de travaux courants comme la réfection du plafond et de l’éclairage dans la salle d’évolution de l’école Maternelle les Arènes, ou encore, le remplacement du carrelage du hall d’entrée, du couloir RDC et des sanitaires des professeurs avec une reprise de peinture sur le hall d’entrée de l’école Maternelle Bellocier.

De plus grosses enveloppes ont été allouées pour des travaux d’envergure tels que le désamiantage et la pose d’un sol souple pour le Groupe scolaire Aristide Briand pour un montant de 82.186,44 euros et le remplacement SSI (Système de Sécurité Incendie) de Ecole élémentaire Gaston Marnot pour 28.562 euros.

Le restaurant scolaire Maxime Courtis, quant à lui, a accueilli ses élèves dans ses plus beaux atours pour cette rentrée 2021. Réfection des faux plafonds, installation de placo acoustique, électricité, plomberie et peinture salle élémentaire et mixte, les travaux du réfectoire ont duré environ 6 semaines et coûté au total 60.028,17 euros.

Restaurant scolaire Maxime Courtis ©Service communication de la ville de Sens

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dernières news

Le cinéma allemand fait son grand retour à Sens

L’Association Franco-Allemande de Sens (AFA) a... [Lire la suite]