Accueil > Le projet de site logistique porté en justice par le collectif Stop Panhard

Société

Le projet de site logistique porté en justice par le collectif Stop Panhard

Publié le 13 décembre 2021

Choquée par ce projet de « mastodonte », dont l’enseigne lumineuse serait certainement capable d’éclairer tout le centre-ville de Sens, l’opposition s’était rapidement emparée de l’affaire Panhard/Zalando. Elle se livre, depuis janvier, à un véritable bras de fer avec la municipalité qui défend son petit dernier bec et ongle.

Juste pour se donner une idée de l’ampleur du projet, le seul entrepôt de 108.000 m² revient à aligner 13 magasins Auchan Sens. Un site de 40 hectares au total qui sont, pour Sylvie Beltrami, co-présidente de l’ADENY, association de Défense de l’Environnement et de la Nature de l’Yonne, autant de terres agricoles sacrifiées.

Moins de terres nourricières, une artificialisation massive des sols et beaucoup plus de trafic routier, à raison de 970 mouvements de 485 poids lourds par jour. C’est une réalité du projet Panhard que le collectif souhaite dénoncer. Sans compter des zones d’ombres telles qu’une messagerie fantôme dont le dossier fait peu mention. Malgré un discours rassurant de Panhard, ce manque d’informations ne permet pas d’obtenir une étude d’impact exhaustive.

Ainsi, le 28 septembre 2021, la préfecture de l’Yonne a pris arrêté portant autorisation environnementale, mais sans avoir connaissance de la totalité du dossier. Le collectif poursuit donc son action devant le Tribunal Administratif de Dijon. Le projet serait tout bonnement suspendu s’il le collectif parvenait à obtenir son annulation.

Newsletter

Dernières news

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.