Accueil > Le couvre-feu est maintenu à 20h dans l’Yonne

Politique

Le couvre-feu est maintenu à 20h dans l’Yonne

Publié le 9 janvier 2021

L’Yonne ne rejoindra finalement pas les 15 départements dont le couvre-feu avait été avancé à 18h. De nouvelles concertations avec les élus du département se sont déroulées hier en fin de journée.

Certains élus avaient déjà vendu la mèche sur les réseaux sociaux ; une information confirmée par le préfet de l’Yonne en fin d’après-midi.

Quasiment tous les élus dont le président du Conseil départemental de l’Yonne, Patrick Gendraud, sont fermement opposés à cette disposition. Marie-Louise Fort se dit absolument "contre" pour diverses raisons. "Au niveau santé, je ne suis pas certaine que deux heures jouent particulièrement" affirme la maire de Sens. "Au niveau du quotidien, c’est dramatique" pour les Sénonais qui doivent faire leurs courses. L’élue ajoute qu’on "est en train de nous réduire les journées au détriment des commerces de proximité" qui tentent de minimiser les dégâts.

Marie-Louise Fort évoque également "baisse du moral des troupes". Interrogée par Europe 1, Catherine Tourette-Turgis, experte en psychosociologie, confirme une forte de hausse des cas d’anxiété de modéré (30%) à sévère (6%), parfois jusqu’à la dépression.

Enfin l’élue avance un argument de taille : la population qui se répartissait toute la semaine dans les commerces s’y déplaceront tous en même temps le samedi. Le taux de contamination risque donc d’être plus élevé dans ces conditions.

D’ailleurs, globalement, on peut se demander si ce couvre-feu a réellement une incidence sur l’évolution du virus. Dans la Nièvre, département soumis au couvre-feu à 18h, l’évolution du taux d’incidence sur 7 jours glissants est très variable entre le 17 octobre et la fin novembre. Depuis, ce chiffre est en hausse constante, passant de 104 pour 100.000 habitants le 26 novembre 2020 à 224 au 5 janvier 2021. Alors que dans l’Yonne le taux d’incidence a connu une hausse fulgurante jusqu’à début novembre (536). Il est de nouveau en baisse depuis le 10 décembre (238 pour 100.000 habitants et 195 le 5 janvier).

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dernières news

Le cinéma allemand fait son grand retour à Sens

L’Association Franco-Allemande de Sens (AFA) a... [Lire la suite]