Le Domaine des Sénons diversifie son activité entre chaque vendange

Publié le 9 novembre 2021

Marie Ruscon a réalisé le rêve de son père, Frédérique Duponchel, aux côtés de son époux, Florian Ruscon. Depuis 2018, ils font revivre les vignes sénonaises disparues il y a une centaine d’années, d’abord à Saint-Martin-du-Tertre en 2019, puis à Paron en 2020, grâce, aussi, aux précieux conseils du vigneron chablisien Bernard Raveneau.

Le jeune couple s’était particulièrement bien armé pour monter ce projet. Issue d’une filière en économie, la jeune femme travaillait dans le conseil à Paris. Puis elle a obtenu un BTS en viticulture et œnologie. Florian étudiait déjà dans le domaine de l’agriculture. Titulaire d’une licence professionnelle en production végétale, il a ensuite intégré une école d’ingénieur.

Le Domaine des Sénons produit aujourd’hui du vin sous son propre label : Chardonnay, Pinot noir, Pinot gris et Pinot blanc. Pour Marie Ruscon l’appellation « Bourgogne » présentait peu d’intérêt car elle impose de nombreuses contraintes. Rester indépendant leur permet de conserver une végétation plus aérée et mieux protégée contre les maladies ainsi que des conditions de travail plus humaines.

« On était tellement contents de la qualité qu’on a fait une fermentation intégrale en fût, pour que ça fonde davantage les arômes de bois ». La mise en bouteille est prévue pour juin 2022. Le vin issu de la première récolte ne sera pas vendu au public. En raison des intenses gelées d’avril, les exploitants n’ont pu produire que 1.000 bouteilles au lieu de 6.000.

Le Domaine des Sénons a souhaité développer d’autres activités en marge de la viticulture. L’œnotourisme va bientôt faire ses premiers pas au sein de l’exploitation paronnaise : séminaires, visites de groupes, conférences, soirées à thème, dégustations de vin. Un bon moyen de mettre à profit ses grandes salles et de financer en partie le domaine. Une vingtaine d’entreprises a déjà réservé les lieux.

Une autre activité de négoce a également vu le jour. Marie et Florian Ruscon produisent désormais un vin issu de vignes qu’il vendange lui-même dans le sud de la France. Ce vin sera vendu sous la marque « Le Sensé ».

« C’est ancré dans nos gènes »

Le couple souhaite aussi transmettre leur amour du sport en organisant leur tout premier trail qui se tiendra le samedi 9 avril 2022. Les participants emprunteront les chemins qui entourent les vignes. Deux parcours sont proposés : un de 8 kilomètres (course et marche) et le second de 16 kilomètres (course uniquement). Plus de 14.000 personnes ont déjà vu leur annonce sur le réseau social Facebook. Les inscriptions seront officiellement ouvertes à partir du 1er janvier 2022.

A travers ces initiatives, Marie et Florian Ruscon répondent à une envie de faire découvrir la région de Sens et de collaborer avec les communes. Toutefois, le trail est particulièrement dédié au père de Florian, à l’origine du projet. Alain Ruscon, très impliqué dans le domaine en tant que tout premier salarié et décédé en septembre 2020 à l’âge de 65 ans, était « très intégré dans le monde sportif à Sens », président du club Sens Triathlon et professeur d’EPS au lycée pendant 40 ans.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Commentaires