Accueil > Gymnastique : la championne Cassy Bouard Desvaux revient en force après bien des épreuves

Gymnastique : la championne Cassy Bouard Desvaux revient en force après bien des épreuves

Publié le 25 juin 2021

Après les confinements successifs et une blessure importante à la jambe, la jeune gymnaste Cassy Bouard Desvaux donne tout pour rattraper son retard et vise à présent les championnats d’Europe voire les JO à plus long terme.

Pour Cassy Bouard Desvaux, il est bien loin le temps des "Soleils", compétition départementale réservée aux 7-11 ans. Sur les conseils de son ancien coach, Aurélie Soupet, et sous le regard bienveillant de sa maman Marie-Laure Bouard, la jeune gymnaste n’a cessé de monter en niveau, et très rapidement.

Depuis juillet 2019, cette gymnaste de 13 ans réalise son rêve au sein du Pôle Espoir de Dijon, à raison de 25 heures d’entrainement par semaine couplées à ses études. C’est d’ailleurs la toute première gymnaste sénonaise à intégrer cette prestigieuse structure bourguignonne de Haut Niveau. Son club d’origine, l’Alliance Sens, auquel elle est très attachée, est fier d’avoir contribué à sa réussite et lui apporte toujours un soutien inconditionnel.

Son talent est tel que bon nombre d’institutions comme que le Conseil départemental de l’Yonne et la ville de Sens lui apportent une aide financière conséquente. La municipalité sénonaise l’a même nommée ambassadrice de la ville au cours d’une cérémonie officielle en août 2019. Cassy Bouard Desvaux peut se targuer de la représenter avec brio. Marie-Laure Bouard remercie également l’entreprise chaumontaise EURO INFRA Ingénierie.

Au Pôle Espoir, si les débuts ont été difficiles, loin de sa famille en internat, Cassy Bouard Desvaux, s’épanouit aujourd’hui dans son nouveau foyer, soutenue par l’équipe en place et ses camarades, "une deuxième famille" selon sa maman.

"Il y a eu l’avant-confinement et l’après-confinement. Ça lui a fait réaliser que sa place était là-bas. Nous, parents, ça nous soulage de ne plus la sentir compter les nuits, compter les semaines. Ca fait partie des sacrifices".

Une fracture de fatigue, le coup dur de trop

Ces deux dernières années n’ont pas été de tout repos. En cause, notamment, les mesures liées à la crise sanitaire qui ont bousculé le programme et privé les athlètes des encouragements des supporters lors des compétitions. Cette période de restrictions a généré beaucoup d’angoisse et de frustration chez notre championne qui craignait de perdre en niveau. "Il lui tardait vraiment de reprendre" explique Marie-Laure.

Cependant, alors qu’elle commençait à revenir enfin à un rythme normal, Cassy Bouard Desvaux a dû faire face à un autre coup dur : une fracture de fatigue (ou de stress) à l’ischio (microfissure d’un os sollicité de manière excessive avec un risque d’aggravation).

La jeune gymnaste se remet aujourd’hui de cette blessure qui l’a immobilisée pendant trois longs mois. Elle a dû retravailler tous les mouvements qu’elle maitrisait avant cet incident afin de retrouver son niveau originel.

"C’était quand même dur pour le moral. J’ai forcément perdu un petit peu".

Cassy Bouard Desvaux a le sentiment de ne pas avoir pu évoluer comme elle aurait dû. Cette sportive de Haut Niveau n’était pas au maximum de ses capacités aux Championnats de France. L’objectif n’était donc pas de "jouer la place mais être fière de ma compétition". Elle arrive 6ème sur 8 Espoirs junior en raison de deux chutes. "J’ai fait une belle compèt’ quand même".

En revanche, le tournoi international qui s’est tenu la semaine dernière, la Cup de Sarreguemines, son meilleur souvenir par ailleurs, s’est beaucoup mieux passé. Cassy Bouard Desvaux s’est classée 2ème en individuel et son équipe est montée sur la première marche du podium.

Cassy Bouard Desvaux, direction les JO 2024 ?

La saison se termine pour Cassy Bouard Desvaux qui passe en catégorie Junior dès l’année prochaine. Elle pourra donc prétendre au titre de championne d’Europe, l’un de ses objectifs. D’ici là, la gymnaste aura très certainement dépassé les performances qu’elle affichait avant sa blessure et ne passera sans doute pas inaperçu auprès des sélectionneurs.

Intégrer l’équipe de France, c’est "le rêve de toutes" les gymnastes selon elle. Toutefois, Cassy Bouard Desvaux espère vraiment être à la hauteur pour candidater pour les prochains Jeux Olympiques d’été en 2024. Elle aura en effet l’âge requis pour y participer, 16 ans. En tout cas, elle en prend sérieusement le chemin.

Dernières news

Remise du drapeau citoyen aux élèves d’établissements sénonais

Depuis plusieurs années, l’Etat s’évertue à... [Lire la suite]

Villeneuve l’Archevêque : Le festival Les Harmonies Estivales fête ses 10 ans

Fondé par Michel Rebequet pendant son mandat... [Lire la suite]

Maillot : Les conduits d’eau potable font peau neuve

Des travaux nécessaires vu le niveau de... [Lire la suite]

Deux Sénonaises brillent aux Championnats de France de tir à l’arc Handisport

Deux Sénonaises Françoise CLUZEAU et Géraldine... [Lire la suite]

La recette du collège Saint-Etienne pour faire du bien à ses élèves de 3ème

1. Placez dans une salle 25 élèves de troisième, [Lire la suite]

Sens : Plus que quelques jours pour s’inscrire au concours de fleurissement 2021

Il ne reste que quelques jours aux Sénonais... [Lire la suite]

Gymnastique : la championne Cassy Bouard Desvaux revient en force après bien des épreuves

Pour Cassy Bouard Desvaux, il est bien loin... [Lire la suite]

Les lycées Janot et Curie s’illustrent lors du Prix du gouverneur militaire de Metz

Le lycée de Sens fait partie des tous premiers... [Lire la suite]

L’archère Elodie KACZMARECK est déterminée à participer aux JO 2024

Hormis dans des séries telles que Arrow,... [Lire la suite]

L’actu en bref de ces dernières semaines

Une seconde chance pour les jeunes de Sens... [Lire la suite]